Jour 21 – Je m’aime, moi non plus

« Je m’aime, moi non plus » est le projet de se dire tous les jours pendant un mois je t’aime face au miroir.

 

Je me suis dit je t’aime en plein milieu d’après-midi, simplement parce que l’occasion se présentait ; je me suis dit qu’il aurait été bête de ne pas la saisir. Mais ce n’est pas le plus surprenant, pour moi. Quand je dis l’occasion se présentait, je veux dire que je me suis regardé dans le miroir à une heure autre que celle du soir. « Autant le faire tout de suite ». Forme de continuité avec mes pensées des jours précédents, avec une idée que cela pourra me libérer du temps. Le fait est que je n’y étais pas du tout préparé mentalement, à cet instant.

Je l’ai dit et ça ne m’a pas provoqué de sourire. J’ai voulu, après ça, me « prendre dans mes bras », mais je n’ai pas réussi à avoir accès à cette sensation, que je commençais à approcher. Je me sentais tout de même confiant, en me regardant, mais le fait de le dire à fait retentir tout le fragilité de cette bulle que j’essaye de me construire. Elle n’a pas tremblé pour autant, mais par la suite, tout au long de la journée, j’ai eu l’impression que cet acte n’avait pas véritablement eu lieu.

Le plus étonnant, au final, renforçant cette dissonance, c’est que je n’ai pas réussi à écrire tout de suite après mon ressenti, comme je le fais d’habitude. J’ai attendu le soir, en me martelant toute la journée que je devais le faire. Je n’ai pu écrire qu’au moment de me brosser les dents. J’y suis d’ailleurs allé en pensant, peut-être, croiser là-bas un regard complice. Je me rends compte en écrivant, que je n’ai même pas levé les yeux face au miroir (une pointe de culpabilité vient presque poindre quand je le pense-écris).

Étrange expérience que cette dissociation des actes (manqués) et des pensées (à retardement). Mais dissociation absolument nécessaire en vue de l’après. L’après ce mois dont les deux tiers sont déjà écoulés.

Comme deux fils de laine qu’on s’acharne à démêler, et dont il faudra prendre soin afin de ne pas former un nouveau nœud plus loin.

Attention et patience.

Publicités

2 commentaires sur “Jour 21 – Je m’aime, moi non plus

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s