Dis-moi, ma vie (Pierre Seghers) [Extrait lecture audio]

Petite lecture d’un extrait du très beau recueil de Seghers, Dis-moi, ma vie. En le lisant je n’ai pas pu m’empêcher de le faire à voix haute et, arrivé au milieu, je me suis dit autant le partager.

 

Publicités

C’est quoi ton livre ?

Court podcast copié du concept du vidéaste In the Panda « C’est quoi ton film ? », mais appliqué aux livres.

Deux personnes discutent, l’un conseille un livre, mais ne se souvient ni du titre, ni de l’auteur : à vous de deviner de quel livre il parle ! 🙂 Indiquez quand vous avez deviné (réponse musicale à la fin).

Enregistré en 2017.

 

 

Micro-trottoir – Comment choisissez vous vos livres ?

 

Fin 2016 j’avais fait un second micro-trottoir, toujours pour le Podcast du Mde. J’étais content parce qu’il était un peu mieux écrit et avec un meilleur son également.

Cette fois j’étais allé dans un parc à Paris pour embêter directement les lecteurs, afin de leur demander d’où venait le livre qu’il tenait dans les mains, et de manière générale ce qu’ils pensaient des conseils de livres. Et puis j’ai même couru après des joggeur.

Un bon souvenir 🙂

(Je n’ai plus d’autre micro-trottoir sous la main, mais j’aimerai beaucoup renouveler l’expérience un jour, enfin dites moi ce que vous en pensez ! )

Micro-trottoir – Les personnages

 

Pour débuter ma chaîne Soundcloud sur laquelle arriveront des podcasts dans les mois à venir, je poste des choses que j’ai pu faire il y a un certain temps.

C’était en 2016, pour un podcast collectif du Mde, j’avais fait des micro-trottoir en allant interviewer des lecteurs dans un parc. La qualité est pas génialissime, mais c’était la première fois que je faisais ça.

Cet épisode était centré sur demander aux gens quel était leur rapport avec les personnages de romans, comment ils les aiment et ce qu’il leur faut pour pouvoir s’attacher à eux. C’est toujours intéressant, pour ceux qui écrivent, de savoir ce qu’attendent les lecteurs.

J’avais été franchement agréablement étonné de l’expérience : très peu de refus (globalement, une personne sur dix, deux peut-être), et les gens se prêtent volontiers à répondre aux questions. Bien sûr y’a un peu de stress, quand il faut se lancer tout seul, embêter des inconnus qui lisent, les enregistrer, mais une fois cette première appréhension passée, ça se transforme en frénésie de vouloir aller parler à tout le monde.

Il y a un deuxième épisode, et une autre petite chronique que j’avais faite à l’époque, je les posterai également, mais celle-ci c’était vraiment la toute première expérience du genre !

Bonne écoute !